Publié dans Uncategorized

Première étape : les Alpes

  • La France : Et c’est un départ de Villy, le lundi 5 septembre 10h30 au lieu de 9h, SOUS LA PLUIE, qui nous propulse dans notre voyage à deux! Propulser c’est le cas de le dire, puisque mon chargement de 28kgs, que je n’ai encore jamais testé entièrement me « propulse » contre la voiture de Pauline, lors de mon démarrage… Et ma tante qui se dit intérieurement « Va-t-elle nous revenir en vie? ».
    dscn0104
    Bel accoutrement pour se lancer…

    Pour ce premier jour, on a visé un peu fort… 82 kms dans nos belles montées-descentes de Haute Savoie entre Villy et Amphion! Oui à savoir que nous empruntons rarement les grandes routes avec beaucoup de voiture, et que peut être nous ne prenons pas le chemin le plus court. Mais, ça y est, on y est : « ouf, c’est genial, enfin, j’y crois pas, on est parties.. », et en plus, dans les sacoches on a les superbes pic-nics de Tata Pascale, et ça, ça vaut de l’or. ON tombe sur une Forêt magique qui nous annonce notre direction…dscn0107

    Vers 18h30, rincées par cette première journée de vélo, on rencontre sur le port de Thonon, Jeanne et Jean Paul, qui après nous avoir décrit notre itinéraire nous propose de nous héberger pour la soirée… C’est avec plaisir que nous les suivons jusqu’à Amphion où ils nous font profiter de leur belle copropriété à 10 m du lac. Ils prennent soin de nous jusqu’au lendemain matin. La rencontre a été facile et l’accueil généreux , c’est ça le voyage à vélo?

    Merci à eux, on repart remplies de confiance pour la suite!

  • la Suisse : mardi 6 septembre nous entrons en Suisse, ça y est, il y a des voies aménagées vélo, merci la Suisse ! Et le lac…

    Nous pédalons 55kms, Marine étend ses petites culottes le long de la route lorsqu’on pique nique, on prend nos aises quoi… Et puis, lorsque l’on demande à un local où l’on peut poser la tente avec un petit coin d’eau pour se laver (ce sera notre superbe technique d’approche pour la suite!), après quelques minutes de réflexion, il nous propose le jardin de sa grande Coloc à Martigny, où il y a bizarrement des fûts de bière à finir! Ça tombe bien deux copines de Marine nous rejoignent pour ce soir la… On fait comme chez nous, tout est parfait!

    Les jours suivants nous longeons le Rhone en avançant dans la vallée, passant par Sierre, Sion, Brig… La Suisse est parfaite pour pédaler, Plate, jolie, aménagée, niquel pour nous mettre en jambes avant le col qui s’annonce. Nous nous offrons un camping, et nous passons notre première nuit chez un warmshower, Matthias, qui va lui aussi bientôt partir pour un long périple à vélo, jusqu’à Singapour. Il risque de nous rattraper sur la route, vue notre vitesse de tortue! Warmshower est un réseau sur le web de cyclotourisme qui accueille les voyageurs à vélo, c’est top. 1 demande d’accueil, et 1 réponse positive pour nous, la chance continue!

    Le vendredi 9 septembre nous atteignons Brig, c’est le moment d’attaquer THE SIMPLON PASS, que nous appréhendons tant depuis le début ! C’est ce passage qui nous signifiera, si oui ou non, nous sommes capable de traverser l’Europe en vélo… Comme à notre habitude depuis 3jours, nous commençons la montée à 14h30, sous un soleil de plomb et 30°c, oui nous manquons encore d’anticipation, mais ça viendra! Bien sûr on dégouline, on souffle, on chauffe, mais on sourit, toujours… Et puis des petits vieux ayant pitié de nous, nous arrêtent pour nous remplir nos gourdes , on fait une pause avec eux!

    On atteint notre 1er objectif, Schallsberg, village à mi-col, après 3h de grimpe, on peut le dire, 614 m de dénivelé en 8kms. La haut on trouve un superbe spot pour planter nos tentes, avec bassin et tuyau inclus, éclairé par la lune, au son d’un harmonica que l’on sort pour la 1ère fois… Tout est beau, tout est bon, après tant d’efforts!dscn0173

    Le lendemain, levées 6h, on veut éviter trop de trafic, qui nous frôle et nous nargue en montant à toute vitesse… Il nous reste 700 m de dénivelé à faire sur 12kms, et tranquillement, patiemment, musique dans les oreilles, on avance. Plus tranquille que la veille en terme de dénivelé mais on se choppe plein de demi-tunnels dont 1 qui n’a qu’une voie car en travaux… Avec nos gros vélos on empêche les voitures de passer, et Marine se retrouve à l’arrêt FACE à un car, lui aussi à l’arrêt, sur la même voie… Oups, qui a la priorité? Malgré les obstacles, au terme de 2h30 d’efforts, on atteint le col!

    Soulagées, pas peu fières de nous, heureuses, on redescend à fond la caisse (vitesse de pointe enregistrée : 50km/h) , du côté Italien des Alpes. Les kilomètres et paysages de ce côté là défilent à toute vitesse, je me croirai dans un jeu vidéo, ou des montagnes russes! Et nous voilà déjà à la douane … « Bonjurno! ».

     

  • En Italie : Redescendues dans la vallée italienne, on cherche un endroit pour monter le campement. On va dans un bar, remplir nos gourdes et en profiter pour demander aux locaux… La barman, qui ne connaît pas un mot d’anglais, appelle son copain le boucher, qui appelle le passant et encore un autre passant, bref ils sont 5 à débattre sur notre sort… Ils appellent un ami, Christian, qui parle français, qui arrive à notre secours et nous propose son jardin dans le village de Beuna. « It’s  safe for us? » Ça a l’air, on y va… Nous sommes donc accueillies comme des princesses par la famille Fornara, qui sont restaurateurs. Lits, cuisine extérieure, douche, tout nous est proposé, et surtout la sortie du samedi soir à la fête du village avec Rossando! J’aurai donc l’occasion de connaitre, après ceux de chez nous, les bals d’Italie, avec les mêmes ados, un beau feu d’artifice, des pastas à la place des frites, des mojitos à la place des bières, des rencontres sympas, et un dodo bien profond après ça… Le dimanche midi, ils nous retiennent à manger, ça ne se refuse pas, même si on 60 kms  à faire ce jour !

    Super accueil par cette famille atypique, avec qui l’on parle francais-espagnol-italien, merci à vous! On serait bien resté plus, mais c’est bien le côté éphémère des rencontres qui les rendent si fortes. La mama italiania pleure en nous voyant prendre les vélos et partir vers un ailleurs, encore inconnu!

    Ce dimanche 11 et lundi 12 septembre, nous continuons notre route vers les lacs d’Italie, nous traversons le lac majeur… en ferry pour notre plus grand bonheur! Le petit plaisir du repas du dimanche midi dans la famille, nous vaut une place de bivouac la plus moche qu’on ait eu jusque là… Une aire pour les camping cars! Mais quand la nuit s’approche, et qu’il n’y a aucune nature à l’horizon, on prend ce qu’on peut et sans autorisation. La douche à la fontaine des camping caristes, et surtout devant eux, nous fait bien rire … Des français nous prennent sous leurs ailes, et nous vivons notre premier énorme orage sous tente, qui nous ôte 1h de dodo, mais vaut un arc-en-ciel au réveil! Nous partons en direction de Côme où mes parents devraient nous  retrouver…. Suite au prochain épisode!

11 commentaires sur « Première étape : les Alpes »

  1. J’espère qu’à vélo comme à pieds, tu entonnera le célèbre « auuuuuxxxx champs Elysées ! palapapapaaa !! » que Marine ne voudra plus entendre après quelques semaines d’efforts !!! 🙂 (je me moque, mais au moment précis ou j’écris, j’envie Marine de partager cette belle aventure avec une super co-voyageuse! et ça me rappelle plein de belles choses…) J’espère aussi que tu apprendras un merveilleux hymne grec, que tu vérifieras l’utilité du « smecta-coca-banane » après plein de nouvelles expériences culinaires, et que vous ferez des dizaines de rencontres éphémères mais magnifiques et qui resteront dans votre esprit… Bref, je vous souhaite à toutes les 2 de récolter un maximum de beaux souvenirs ineffaçables… ENJOY girls !!! « on n’a qu’une vie et c’est celle-ci, pas d’gachis pas d’chichi » comme dirait une certaine chanson des ogres… 😉

    J'aime

  2. brigitte vinci
    coucou les filles (j en connais qu’une ….mais je vais découvrir la deuxième)
    c’est chouette de pouvoir vous suivre je vais pouvoir mettre des petits drapeaux sur ma carte de l Europe a l imp .profitez de tout ce que l ‘aventure vous apporte.
    et continuez à nous faire rêver et rire. Bisous

    J'aime

  3. Ça donne envie et ça fait plaisir de pouvoir te suivre pendant vos aventures 🙂 c’est vraiment une super expérience. Ces rencontres sont uniques et magiques.
    Profitez bien. Des bisous

    J'aime

  4. Un très beau récit de vos aventures. Ça donne envie et ça fait plaisir de pouvoir te suivre. 🙂 ces rencontres ont l’air merveilleuses. Profite bien et hâte de lire la suite. Des bisous. Céline

    J'aime

  5. C’est génial toutes ces nouvelles ! je vois que tout va pour le mieux pour vous et que les rencontres sont belles 🙂 Super et bravo pour ce premier col ! A bientôt de vous lire et de vous voir, les photos sont TOP !
    Bernadette NDS 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s